logo_rezoeBonjour Sabrina, merci pour cette interview qui permettra aux lectrices d’Allpeoplefrom de vous connaître d’avantage et d’en savoir un peu plus sur vos activités.

Vous avez créé un nouveau concept qui s’appelle RéZOé, qu’est ce qui vous a poussé dans cette aventure entrepreneuriale ?

Merci beaucoup de m’accorder cette interview. Après un parcours de commerciale dans la grande distribution, je me suis réorientée en 2007 dans les métiers de l’esthétique et du bien-être. J’ai évolué ensuite dans la formation.J’organisais également des ateliers chez des particuliers ou dans des entreprises, des évènements éphémères. Depuis septembre 2012, je suis la fondatrice d’un réseau de femmes entrepreneurs RéZOé que j’ai créé à Strasbourg en Alsace. C’est partie d’une idée simple, se réunir entre femmes entrepreneurs, le besoin était tellement évident, j’ai suivis mes convictions et je me suis lancée dans cette aventure.

D’où vient ce sujet du réseau ?

Un ami m’a demandé de l’accompagner à une soirée entre professionnels, c’était en janvier 2011. Lors de cette soirée j’ai rencontré des partenaires et des clients aussi. Pendant une année j’ai fais le tour des réseaux et des soirées networking de ma région. J’ai vite compris qu’il existait un réel  potentiel pour un réseau professionnel  féminin. Un soir j’ai créé  un compte sur le réseau social facebook que j’ai intitulé les femmes entrepreneurs de Strasbourg, et rapidement j’ai eu des demandes de nouveaux amis.

Une fois que vous avez obtenu un certain succès et que vous avez constaté que ce concept fonctionnait, qu’elle a été l’étape suivante ?

 
Je me suis entourée d’experts, que se soit pour créer la marque, la communication, la stratégie, le marketing ou le juridique. Bien m’entourer et protéger mes idées sont les premières choses que j’ai faites.

Tout cela date de combien de temps exactement ?

Je travail sur le projet depuis fin 2011. Mais c’est seulement en septembre 2012 que j’ai organisé mon premier afterwork dans un hammam pour réunir des femmes chef d’entreprises et se détendre. Le succès fût immédiatement au rendez-vous. Les rencontres physiques se sont enchainées et depuis RéZOé a organisé 16 évènements sur des thèmes différents : conférences, business brunch, Zen Day , Afterwork Ô Spa, afterwork, Speed meeting.

Peut-on dire qu’il y a une vision plutôt altruiste au départ quand même ?

Exactement ! Rencontrer, échanger, partager  fédérer et connecter ces femmes entres elles pour les aider à se développer et les faire connaitre.

Justement Sabrina quel est votre ambition ? Que souhaitez – vous faire de ce réseau dans le futur ?

Dans un premier temps je me suis concentrée sur les trois régions ou nous avons des adhérentes. Je vais continuer à organiser des évènements et participer à des salons ou RéZOé anime des Speed Meeting Business. A long terme pourquoi pas créer une franchise avec plusieurs antennes en France et à l’étranger.

Elles se sentent donc aidées, soutenues et il y a aussi un vrai relationnel qui se met en place avec ces femmes entrepreneurs ?

Tout à fait, Rézoé accueil  aussi des femmes qui sont des futur créatrices. Pour qu’elles puissent se projeter dans leur futur activité elles peuvent participer à nos évènements en tant que non-membre. Le gouvernement a dit qu’il vous souhaitait augmenter de 30% à 40% le taux des femmes entrepreneurs d’ici 2017 en France. C’est une aubaine pour les réseaux professionnels et nous souhaitons occuper pleinement ce créneau.

Est-ce que les hommes sont admis ?

Tout à fait, nous ne sommes pas sectaire, et je me suis rendu compte en lançant le concept que beaucoup d’hommes s’intéressait à Rézoé. lls sont nombreux à se lancer dans des business ou leurs clientes sont des femmes. Ils ne pourront pas être adhérents, par contre ils vont pouvoir faire des partenariats et acheter des espaces publicitaires sur le site. Ce sont nos adhérentes qui ensuite se mettront en contact avec eux.

Quand est-il aujourd’hui du déploiement du réseau ? Est-il local, régional, national ou international ?

Le réseau est actuellement bien implanté sur des villes ou j’ai beaucoup bougé : Strasbourg, Nice, Paris. J’attends actuellement la version 2 du site, ce qui va me permettre d’identifier là où il y a le plus de femmes intéressées et ainsi préparer nos déplacements en région.

Et pour ce qui est de l’international ?

Il y a des projets en cours.

Donc une belle réussite et de belles perspectives pour l’avenir. En tout cas c’est une belle aventure que vous avez entamée il y a quelques années et on  peut vous souhaiter quelle continue parce qu’elle a un rôle. Celui d’accompagner ces femmes qui pour certaines pourraient être déboussolées parce que l’entrepreneuriat c’est compliqué, et vous pouvez en témoigner. Pour le coup, c’est un service qui n’existait pas jusque-là,  vous avez eu la bonne idée de le percevoir, et vous êtes vous-même une de ces jeunes « entrepreneuses » pleines de de dynamisme et d’envie. Ce sont des initiatives comme la votre qui certainement créeront les emplois de la France de demain.

Merci pour cette analyse qui me flatte. Oui, je suis déterminée à faire vivre ce projet à le faire grossir et de m’entourer d’une équipe, d’autant plus qu’il y a de plus en plus de femmes avec moi, qui croient en RéZOé et donc nous espérons que les portes s’ouvriront plus facilement. J’envisage aussi de présenter RéZOé à des concours d’entrepreneurs.

C’est donc une belle conclusion que vous apportez là et, votre tempérament contribuera sans nul doute à votre succès. Je vous remercie pour ma part d’avoir apporté ce témoignage sur Allpeoplefrom et vous souhaite bien entendu le meilleur pour les mois qui viennent.

Merci beaucoup Christian, bonne soirée et à bientôt.

* la photo a été prise par  Sandra B. à Sound radio 06 à St–Laurent Du Var.

http://www.rezoe.fr/