Bonjour Phil, pourriez-vous SVP vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Phil
Je m’appelle Phil CHARDON je suis guitariste auteur compositeur originaire de la Martinique.

Quel a été votre parcours en tant que musicien ?

Phil
Lorsque j’étais dans le ventre de ma mère, il me semblait entendre et ressentir les vibrations du saxophone que jouait mon père à hauts décibels dans l’espoir que je sorte de ma tanière ! Peut-être lui manquait-il un membre dans son orchestre à l’époque !

Un musicien tête en l’air avait oublié son instrument dans la dauphine de mon pater ! J’ai cru que c’était un cadeau pour moi et c’est pour cela, ne le dites à personne, que j’ai simulé une maladie afin que ma mère soucieuse de mettre fin au désespoir de son fils m’achète ma première guitare !

J’ai sillonné non pas les bancs des écoles, mais les groupes musicaux de l’île afin de faire mes classes !

D’où vous est venu l’idée de ce groupe ?

Phil
Ma grande sœur inquiète de l’avenir de ce petit guitariste en herbe m’offrit un livre sur la Mésopotamie afin de stimuler mon intellect. Mais elle a juste réussi à réveiller en moi une véritable passion pour les harpes que j’y ai découvertes.

A mon arrivée à Paris, je passais mon temps à assister aux auditions d’harpistes et j’en ressortais à chaque fois avec les yeux rouges comme un coucher de soleil ! L’émotion était trop forte !

Lors de mon premier voyage en Irlande, mon destin était scellé !!! Comme une évidence j’ai compris que ces deux styles musicaux ne demandaient qu’a être mélangés.

Le ZoukCeltic était né !

J’ai décidé de mettre en place un groupe atypique et d’entraîner des musiciens aussi fous que moi dans cette folle aventure !

Quelles sont selon vous les similitudes et les différences notables entre ces musiques, ces cultures ?

PhilPhil
Énormément de similitudes harmoniques et culturelles entre les Antilles et l’Irlande !!
Nous voilà avec deux îles où la musique locale a été interdite, réprimée !
La harpe chez l’un et le tambour chez l’autre !
Même combat pour faire reconnaître ses droits les plus élémentaires!
Rythmes festifs, joie de vivre, légèreté et agréable insouciance.

Comment définiriez-vous votre « style » ?

Phil
Je serais juste tenter de dire juste  » Universal Music « 
Mariage entre la musique Caribéenne teintée de toutes les influences diverses (biguine, polka, jazz ect….) et la musique traditionnelle irlandaise avec ses jigs et reels, influences gaéliques du 12ème siècle.

Que voulez-vous exprimer dans votre travail ? Avez-vous des messages à passer ?

Phil1Phil
Sous l’impulsion d’une forte sensibilité tous les thèmes récurrents de notre société sont abordés.
Espoir, amour, joie, humour mais également nos peurs et nos souffrances.

Comment le public a t’il accueilli  ce nouveau genre musical ?

Phil
Agréablement surpris, suivi d’une totale adhésion, et cela se termine par un souhait que ce concept soit mieux connu !!

D’autres projets sont-ils dans les tuyaux ?

Phil3Phil
Actuellement nous répondons aux invitations qui nous sont faites par les festivals de musique celtique aux Etats Unis et au Canada, et nous serons en studio cette année pour préparer le second opus !

En tant qu’artiste, quels sont les plus grands « défis » auxquels vous avez été confronté depuis que vous vous êtes lancé ?

Phil
Ce nouveau concept semblait être une idée simple, facile à réaliser, mais c’était sans compter sur les âmes de mauvaise volonté dont j’ai eu la grâce de m’entourer. Rire !!!

Au menu :

Incompréhension en entrée,
Moqueries en plat de résistance,
et mépris au dessert !

Mais ayant un système digestif nommé « Persévérance » la digestion s’est opérée sans soucis :-)

Un message final pour nos lecteurs ?

Phil
Croyez en vos rêves !!!