wft2World for Tchad est une association humanitaire à but non lucratif, créée en 2010 et régie par la loi du 1er juillet1901. Elle a pour vocation de mener à bien des actions humanitaires de bienfaisances et de solidarité en faveur des populations du Tchad, pays d’Afrique centrale, dans les domaines de : l’éducation, la formation, la santé, la famille, l’enfance.

L’association conduit et développe des projets dans différents domaines visant à améliorer la qualité de vie des Tchadiens. En tant qu’association humanitaire, elle propose de conduire ou de s’associer aux actions et projets tels que les campagnes de vaccination contre les maladies infantiles (rougeole, coqueluche, tétanos, diphtérie, tuberculose, poliomyélite…).

La lutte contre la malnutrition et contre la fièvre typhoïde, la création de centres de santé et la fourniture de médicaments et de matériel médical, la création des écoles et la fourniture de matériel scolaire aux plus défavorisés, l’installation de puits d’eau potable entre autres.

wft5Le continent africain compte actuellement environ 310 millions de personnes n’ayant pas accès à une eau potable et une proportion plus élevée à une installation sanitaire adéquate. Les populations rurales sont les plus touchées et sont davantage la proie à des maladies d’origine hydrique. Le temps et les efforts nécessaires pour assurer l’approvisionnement en eau empêchent les femmes de se consacrer pleinement à d’autres activités économiques et nombre d’enfants d’aller à l’école. Ce sont là autant de problèmes qui contribuent à perpétuer la pauvreté en milieu rural.

L’objectif de réduire le déficit d’accès à des services appropriés d’eau potable et d’assainissement a été présenté dans la Vision mondiale de l’eau en 2000. Il a pris une dimension encore plus importante lors de la Déclaration du Millénaire de l’année 2000 dans laquelle les Nations Unies se sont fixées pour objectif la réduction de moitié, à l’horizon 2015, de la proportion de personnes sans accès durable à une eau potable, abordable et en quantité suffisante.

Au Tchad, l’approvisionnement en eau potable en milieu rural constitue un problème majeur pour les populations. En effet, la situation de l’eau potable reste caractérisée par des taux d’accès relativement faibles et un accès difficile à cette ressource dans certaines zones du pays (zones de socle). Pour faire face à cette situation, le Gouvernement a mis en œuvre, depuis plus d’une décennie, avec l’appui des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux, des projets qui ont permis d’atteindre un taux moyen de desserte en eau potable d’environ 34% en milieu rural.

Les statistiques sanitaires du Tchad montrent que le manque d’eau potable et les conditions défavorables d’hygiène sont les principales causes de pathologies dominantes des wft1populations que sont le paludisme, la bilharziose, la méningite, la rougeole, etc. Les principales maladies qui affectent les enfants de moins de 5 ans sont le paludisme (49%), la diarrhée (44%), la rougeole (25%), la coqueluche (12%) et le choléra (5%). Ces maladies entraînent une baisse de productivité et du nombre de jours travaillés (donc le potentiel de revenu) chez les populations affectées ainsi qu’une réduction significative de l’espérance de vie.

Par l’instauration des réformes très avancées en cours dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, et l’existence d’un Schéma Directeur de l’Eau et d’Assainissement, le Gouvernement s’est fixé pour objectif d’atteindre en milieu rural, un taux de desserte de 80% pour l’alimentation en eau potable et 60% en assainissement à l’horizon 2015.

C’est dans le cadre de ce programme que s’inscrit le projet de World For Tchad de forage de puits d’eau potable dans le canton de Madlago.

http://www.worldfortchad.com/