Kandia Kamissoko Camara La ministre ivoirienne de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Kamissoko Camara a procédé le mardi 11 novembre 2014 au lancement de la première classe numérique internet mobile au Lycée classique d’Abidjan.
 
Soucieux du fait que l’ internet regorge d’une quantité infinie d’informations qui peuvent élargir les perspectives éducatives des enfants en améliorant leurs conditions de vie sur le long terme, la société Samsung et le Gouvernement de Côte d’Ivoire ont uni leurs forces pour initier un changement positif dans l’éducation en y faisant entrer les TIC.

 »Il s’agit d’une classe installée dans un conteneur aménagé, équipé d’infrastructures internet interactives connectées par satellite et alimentée par l’énergie solaire », selon Pierre Kouamé, Directeur général de Universal Telecom, entreprise co-réalisatrice de cette classe numérique internet mobile.

La ministre de l’éducation, a réaffirmé la volonté du gouvernement ivoirien de « faire du numérique la pierre angulaire de la démarche pédagogique et didactique, gage d’une éducation de qualité à l’horizon 2020 ». Ce don selon elle, va permettre au système éducatif d’être performant.

Pour les réalisateurs cette classe présente plusieurs avantages parmi lesquelles la réduction du délai de construction d’une salle de classe, la réduction de la fracture numérique entre zones urbaines et zones rurales.
« Avec cette classe le concept E-Education devient une réalité pour toutes les localités, constituant ainsi un outil réel pour l’émergence », a affirmé Pierre Kouamé. Olivier Aboa, Directeur Général de Samsung, et maître d’œuvre du projet a quant à lui, fait savoir que cette classe va révolutionner l’éducation en Côte d’Ivoire. Pour lui, la classe numérique à énergie solaire est déployée par l’entreprise qu’il dirige, dans le cadre du projet Hope for Africa.

« Ce programme de classe numérique offre un cadre décent d’apprentissage des enfants au numérique. Cette plate-forme contribuera à améliorer l’éducation des enfants dans les contrées reculées », a-t-il expliqué

Heureux que son établissement soit bénéficiaire de cette classe numérique internet mobile, le proviseur du Lycée classique d’Abidjan a exprimé sa grande satisfaction pour cet outil à la pointe de la technologie, synonyme d’ouverture sur le monde pour ses élèves.

Source : Marie-Claire MOROKRO/m.marieclaire@rti.ci

economie-numerique-cote-divoire