travail sur boudhaBonjour Kim, pourriez-vous SVP vous présenter à nos lecteurs ?

Kim HOÂN (K.H) : Je m’appelle Kim HOÂN, j’ai 44 ans et une grande fille. D’origine Amérasienne, je suis arrivée en France à l’âge de 3 ans. J’ai grandi en région parisienne et j’y réside toujours !! J’exerce plusieurs activités dont celui d’artiste peintre. Très tôt je me suis découvert une grande passion pour les métiers de l’art, et de la danse. Un peu philanthrope j’ai toujours voulu partager mes passions avec les gens et plus particulièrement avec les personnes qui souffrent de handicap.

APF : Etes-vous autodidacte ou avez-vous suivi une formation ?

K.H : Eh bien je dirais que sur de nombreux domaine je suis autodidacte. J’ai la chance d’être douée de mes mains ! Ce qui me permet de faire du dessin, de la peinture, des sculptures, et bien d’autres choses. J’aime créer de mes mains. En ce qui concerne la danse, je suis chorégraphe à la base et depuis 20 ans j’enseigne et pratique les danses urbaines mais également les danses afro latina. Je transmets cette passion à mes élèves. C’est ma plus grande récompense !

LAUREN BACCALAPF : Comment définiriez-vous votre art et votre façon de travailler ? Où et comment trouvez-vous votre inspiration ?

K.H : j’ai une manière de travailler qui n’est pas commune, car je fonctionne beaucoup au ressenti et au feeling. Mon art est vraiment le reflet de ma personnalité. Il n’est jamais précis, très changeant comme moi, car je me nourris de ce qui m’entoure de ce je vois et ressent. Puis je le transpose sur la toile et sur du papier. Mon inspiration vient essentiellement de mes expériences, mes envies, mes défis aussi. Les gens, la nature, tout ce qui me fait vibrer m’inspire. !

APF : Quels sont vos thèmes de prédilection ?

K.H : Je n’ai pas de thème de prédilection définis. Comme je vous l’ai dit, je peins avant tout en fonction de mes envies du moment, ou en fonction des commandes que l’on me fait.

ELEPHANT MATIEREAPF : Que voulez-vous exprimer dans votre travail ? Quel est votre message ? (si vous en avez un)

K.H :   Pour être honnête, je ne cherche pas spécialement à transmettre un message particulier. Parce que je suis une personne passionnée, qui croque la vie à pleine dent, j’essaie de transmettre et communiquer ma joie de vivre dans mes toiles. J’aime que mes toiles me ressemblent ! (rires)

APF : Quels matériaux utilisez-vous généralement dans votre travail ?

K.H : Tout ce qui me tombe sous la main ! Cela peut être de la peinture, du sable, du bois, du verre, un grillage, du papier, bref… ce dont on peut se servir pour peindre ou utiliser comme support, l’imaginaire n’a pas de limites !

APF : Qu’est-ce qui vous pousse à créer ?

URBANE STYLEK.H : Je suis une « boulimique de la vie ! » tout me pousse à créer car tout est sujet à de nouvelles expériences. Je me nourris de ça et ensuite je le transpose à ma manière par la danse, le dessin la sculpture etc..

RED FEELINGAPF : Vous intéressez-vous à d’autres formes artistiques et à d’autres formes de culture ? Quels sont vos autres centres d’intérêt ?

K.H : Oui bien sûr ! je fais de la danse, de la sculpture, de la musique. Je pratique aussi les massages chinois et thaïlandais ! J’apprécie la culture bouddhiste.

APF : En tant qu’artiste, quels sont les plus grands « défis » auxquels vous avez été confronté depuis que vous vous êtes lancée ?

K.H : Je pense que c’est créer en vue d’une exposition. Cela demande beaucoup de temps, il y a beaucoup de travail, et surtout il ne faut pas être en panne d’inspiration !

BOUDDHAAPF : Un message final pour nos lecteurs ?

K.H : La vie est vraiment trop courte. Il faut absolument en profiter et apprendre à relativiser. Il y a beaucoup de personnes qui aimeraient pouvoir le faire mais qui ne peuvent pas, du fait d’un handicap, ou d’une santé fragile. J’aimerais que les gens communiquent d’avantage entre eux, qu’ils vivent chaque instant de leur vie à fond. Je terminerai en disant que je suis une très bonne conseillère mais pas forcément le bon

APF : Kim je vous remercie de nous avoir accordé votre temps. Nos lecteurs pourrons prendre contact avec vous sur votre page facebook. A bientôt.

K.H : Tout le plaisir était pour moi… A bientôt.